Se mettre « swell » pour Alex Nevsky

Jeudi dernier, malgré le vent glacial qui soufflait sur Montréal, je me suis rendue au Cabaret La Tulipe afin d’aller chanter « Himalaya mon amour » avec Alex Nevsky (et le relooker par la même occasion). J’étais prête (j’m’étais même mise « swell ») à assister à un excellent spectacle. Je n’étais par contre pas prête à assister au meilleur spectacle… à vie.  Petit retour sur cette excellente soirée. P.S. Je ne parle pas de lunettes et c’est bon quand même, tsé !

IG_AlexN_LesLunetieres

Source : Instagram

Groupie ? Non. Alex Nevsky n’est pas seulement un bon chanteur. Il est aussi un excellent animateur. Voilà ce qui fait de son spectacle le meilleur que j’ai vu de ma vie ! Son spectacle n’était même pas commencé qu’il était déjà sur scène, à faire des tests de son, pour sa première partie, Chloé Lacasse. Il s’est même assuré qu’on ne se rende pas trop compte qu’il s’agissait de tests de son en faisant participer la foule. J’ai trouvé ça totalement divertissant !

Il est ensuite arrivé sur scène vers 21 h pour nous offrir, tout d’abord, une performance musicale, mais aussi, une performance scénique entièrement distrayante. En plus d’avoir une voix sublime, il s’amuse avec la foule dans un ton totalement humoristique. Un charme ! Puis, sans savoir si c’était voulu ou non, l’humoriste Jérémy Demay est venu offrir une « gig » de quelques minutes. Alex (Nevsky) lui a laissé toute la place, et ce, même si, à la base, c’est lui qui est supposé être le centre de l’attention. D’ailleurs, il laisse tout autant de place à ses musiciens en leur offrant aussi la chance de pousser quelques blagues pendant toute la soirée.

Pour moi, c’est le rappel qui a été le plus intéressant… musicalement. Les chansons « Koh Tao », « J’aurai des mains » et bien sûr, « Les coloriés » ont mis fin à cette excellente soirée. On a même eu droit au retour de Jérémy Demay qui a servi de pied de micro. Beaucoup de divertissement pour une si courte soirée.

Article précédent Article suivant