Prendre soin de mon corps

Il y a quelques semaines, j’ai décidé qu’en 2017, j’allais prendre soin de moi. Même si la courbe d’amélioration n’augmente pas de façon très rapide (je m’alimente toujours aussi mal, je fais des épiceries un peu weird et il m’arrive d’avoir envie de manger des Big Mac), j’ai quand même commencé mes traitements en psychothérapie (so you know) et depuis quelques semaines, je vois une ostéopathe qui m’offre aussi des entraînements posturaux que je devrais commencer dans les prochains jours.

osteopathie-apero-co-banner

Pourquoi l’ostéopathie?

Je vais être honnête, tout d’abord, parce que c’est une amie et que je l’aide avec la mise en place et la gestion de ses supports marketing: réseaux sociaux et site web, mais aussi parce que mon intention est de régler mes problèmes de dos qui occasionnent de l’inconfort quand je travaille assise trop longtemps et qui ne s’étaient jamais réglés avec des séances de physiothérapie. Voyez-vous, en 1999, pendant un entraînement de l’équipe de bosses du Mont Saint-Sauveur (oui, j’ai déjà fait du ski acrobatique), je suis tombée sur le dos et je me suis fracturée une vertèbre. Pas super!

À cette époque, on m’avait prescrit des séances de physiothérapie qui, sincèrement, me faisaient plus de mal qu’autre chose. J’ai donc arrêté de les suivre et j’ai recommencé mes activités (ski inclus). Mais comme tu peux comprendre, la douleur n’est jamais réellement partie. En 2005, j’ai consulté de nouveau, un physiatre cette fois, et malgré que je lui aie mentionné que les traitements de physiothérapie étaient plutôt douloureux pour moi, voici, dans son jargon, ce qu’il en a conclu:

Au niveau des tissus mous, il y a une franche cellulalgie de la région interscapulo-vertébrale gauche remontant jusqu’au niveau de la fosse sus-épineuse. Cette cellulalgie recouvre le corps vertébral de D8 de sorte qu’il est difficile de savoir si c’est la palpation de D8 qui est douloureuse compte tenu que la palpation de D8 jusqu’au niveau de D4 est franchement douloureuse de part et d’autre. (…) Cette patiente présente une douleur dorsale dont l’étiologie semble plus être une douleur d’irradiation de la région cervico-dorsale. Nous débutons des traitements de physiothérapie.

Des traitements que je n’ai pas été en mesure de poursuivre…

Ce que je trouve déplorable c’est qu’à l’époque, on ne m’ait pas présenté toutes les alternatives (physio, chiro ou ostéo) quand on m’a proposé un traitement. D’ailleurs, je trouve l’initiative du Dr. Roy à Québec, tout mettre les services dans un même lieu, fort intéressante. Depuis que je vais en ostéopathie, je ne peux pas dire que tout est replacé, mais on travaille fort, et on le fait dans un environnement où je n’ai pas de douleur. Puis, grâce à des entraînements posturaux combinés, je pourrai raffermir tous les muscles qui aident au support du dos. Bref, j’y ai quand même vu une amélioration pis en prime, on a replacé mon foie, mes reins, ma vessie, mon utérus, mon genou, mon pied et mon crâne (mon corps semble avoir besoin d’un « entretien » complet). 

Et tout ça devrait m’aider, car j’ai envie de recommencer à bouger. D’ailleurs, je crois que je vais m’acheter un maillot one piece et aller faire quelques longueurs. Je ne suis pas bin bonne, mais bon, je ne peux que m’améliorer. Pis si je l’écris ici, c’est parce que maintenant, c’est dit… J’ai pas le choix de le faire. HA!

Vous aimeriez rencontrer un(e) ostéopathe? Bien sûr, je vous propose la mienne → Ostéopathie MKB (I.O.), mais vous pouvez aussi vous rendre sur le site web d’Ostéopathie Québec qui répertorie tous les ostéopathes.

Photo ©: Ostéopathie MKB

Article précédent Article suivant