Ode à l’amitié

Le 17 octobre dernier, je célébrais mon 31e anniversaire en compagnie de mes meilleurs amis. C’était une petite soirée (arrosée) dans mon petit 4 et demi. Simple, sans flafla. Quelques petites bouchées sympa, une partie de hockey on mute, une fine musique sortant des hauts-parleurs de mon iPad et un enfant de 2 ans qui s’amusait à imiter le son du Tyrannosaurus Rex. C’était en fait une soirée comme les autres, parce qu’on s’entend que 31 ans, c’est rien d’excitant ! C’est d’ailleurs une soirée où les discussions, tout comme le vin (blanc), coulaient bien.

« L’amitié est comme les vins vieux, les années la rende plus précieuse. » –  Érasme

J’avais pris soin d’inviter mes amis les plus proches. Je souligne « les plus proches », car je ne veux pas que tu me lises et penses que je ne voulais pas t’inviter, toi, ami moins proche. Ceux avec qui, je l’officialise maintenant, j’ai envie de passer le reste de ma vie. Et en cette soirée du 17 octobre, le choix était parfait.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, dans la vie, je ne suis pas barrée. J’aime bien les élans de folie. Au diable le bien paraître sur les réseaux sociaux. Au diable le bien paraître avec les gens qui m’entourent. L’amitié ne permet-elle pas justement de passer outre ces jugements et laisser mener la vie ?

« L’amitié est une religion sans Dieu ni jugement dernier. Sans diable non plus. Une religion qui n’est pas étrangère à l’amour. Mais un amour où la guerre et la haine sont proscrites, où le silence est possible. » – Tahar Ben Jelloun (Éloge de l’amitié, 2003)

Et en cette soirée, c’était le mot d’ordre. Quiconque n’a pas envie d’un peu de folie, d’un peu de karaoké au mélange de nos voix tous plus fausses les unes aux autres, était bienvenu à quitter, et à ne pas revenir. Parce qu’à 31 ans, on apprend à s’assumer dans la vie. Et oui, je m’assume ! Faut dire qu’avec les amis que j’ai, je n’ai pas  le choix.

C’est pourquoi aujourd’hui, je fais une ode à l’amitié. Celle qui ne juge pas. Celle qui te permet tout, même les erreurs. Une amitié qui est plus importante que tout dans la vie. Les amis (es), vous êtes ben hot ! Au plaisir de chanter de nouveau du karaoké en votre compagnie.

Article précédent Article suivant