Belle nouvelle, Jerry!

Afin de vous annoncer une superbe nouvelle dans le monde de la restauration montréalaise, je me suis permise de plonger dans mes souvenirs récents. Parce que même si c’est un peu douloureux, ça me fait du bien de me rappeler ces petites choses qui font partie de nos souvenirs, à mon ex et moi.

La première fois que j’ai rencontré Jerry

Non, ce n’est pas le nom de mon ex. Avoue que t’étais super excité d’enfin connaître son prénom… #sorrynotsorry. Lui, celui qui n’a pas de nom sur mon blogue, il aime, tout comme moi, la bière et la bonne bouffe. C’est d’ailleurs quelque chose que j’ai toujours aimé chez lui… C’était jamais compliqué! Faque, lors de l’une de nos premières dates, je lui ai proposé de l’amener aux Premiers vendredis au Parc olympique. C’était l’endroit parfait pour lui faire découvrir la bouffe de rue (il n’y en a pas encore dans son petit coin de banlieue) pis je pense qu’il a apprécié!

nouvelle-jerry-apero-co-banner

Source: Facebook

Revenons donc à ce fameux Jerry, celui qu’on a rencontré pour la première fois sur l’esplanade du Parc olympique. Jerry, c’est le nom du casse-croûte du terroir et du camion appartenant à Jérôme Ferrer, grand chef Relais&Château et président du Groupe Européa. Jerry propose de la bouffe typiquement québécoise créée par un chef européen adopté par le Québec. Sur le menu du casse-croûte, il y a entre autres des patates, de la salade de chou, des cretons de porc du Québec, de la chaudrée de palourdes, des burgers et de la poutine. Un casse-croûte traditionnel avec la twist d’un chef de renom!

Bon, c’est ici que j’interviens pis que je ne te copie pas la totalité du communiqué de presse. La poutine, la classique, celle qu’on a dégustée lors de notre soirée aux Premiers vendredis, c’est définitivement la meilleure poutine que j’ai mangée dans ma vie. Pis je te confirme que je suis (pas la mais) une référence en matière de poutine… J’ai bien quelques kilo en trop pour une raison. (!!!)

Bon alors, je m’en allais où avec tout ça?

Si je te partage ce petit souvenir c’est parce que j’avais envie de t’annoncer que Jerry – Casse-croûte du terroir de Montréal s’associe avec Juste pour rire pour offrir un concept de restauration unique au monde et s’attaquer au marché européen, en plus des aéroports (oh que yess!) tout en poursuivant l’expansion du Québec. Grosse nouvelle, right? Jerry restera Jerry, mais on risque d’y croiser quelques Victor (ça c’est la mascotte de Juste pour rire pour ceux qui n’auraient pas assisté au festival dans les 30 dernières années). Pis, tout en dégustant une délicieuse (je répète, délicieuse) poutine, vous pourrez regarder « Les gags ». Qui a-t-il de plus Montréalais qu’une poutine et quelques blaguettes? Han?

Faque, longue vie à cette nouvelle association!

Pour découvrir le concept et les emplacements de Jerry – Casse-crôute du terroir de Montréal, rendez-vous sur le site web.

 

Article précédent Article suivant